fbpx
woman smiling sitting on sofa

Les 3 critères incontournables pour être préqualifié en tant qu’étudiant étranger au Québec

Est-ce que vous envisagez d’étudier au Québec ? Croyez-moi, c’est un excellent choix. Bien plus que cela, un incroyable investissement dans votre avenir. Cependant, pour être éligible en tant qu’étudiant étranger, il est impératif de passer le test de trois critères contenu dans le Règlement sur l’Immigration au Québec. C’est ce dont il sera question dans quelques instants. Voyons à présent ce que disent les textes légaux à cet égard.

Que dit le Règlement sur l’immigration au Québec ?

Selon ce règlement, section III, 10, le ministre de l’Immigration, Francisation et Intégration consent au séjour d’un ressortissant étranger dans le cadre du Programme des étudiants étrangers lorsqu’il satisfait aux conditions suivantes:

1°  Il est admis dans un établissement d’enseignement. On utilise couramment l’expression « établissement d’enseignement désigné » pour parler  d’un centre de formation professionnelle, collège privé, un cégep ou université reconnu par le Ministre, parce qu’il peut accueillir en son sein des étudiants étrangers dans des programmes d’études spécifiques);

2°  Il dispose et continuera de disposer, pour lui et les membres de sa famille qui l’accompagnent et pendant la durée du séjour au Québec, de ressources financières suffisantes pour:

a)  Payer les frais de transport aller-retour entre le lieu de sa résidence à l’étranger et celui de sa destination au Québec, les frais de scolarité et les autres frais relatifs aux études;

b)  Payer le montant d’une assurance maladie et hospitalisation pour la durée de son séjour pour études ou pour l’achat d’une telle assurance au moment de son arrivée au Québec, à moins d’être couvert par le Régime d’assurance maladie du Québec ou d’être visé par une entente de réciprocité en matière de sécurité sociale incluant un volet relatif à la santé;

c)  Subvenir aux besoins essentiels sans qu’il lui soit nécessaire d’occuper un emploi au Québec;

3°  Dans le cas où il est âgé de moins de 17 ans et que le titulaire de l’autorité parentale n’est pas au Québec, il fait l’objet d’une délégation de ses droits et devoirs de garde, de surveillance et d’éducation par le titulaire de l’autorité parentale à une personne majeure qui est un résidant du Québec, permettant d’assurer le meilleur intérêt et le respect des droits de cet enfant.

En prenant en considérant ces trois critères, vous augmenterez à coup sûr vos augmenter d’obtenir le Certificat d’acceptation du Québec.

Cart
  • No products in the cart.