selective focus of man smiling near building

FUTURS ÉTUDIANTS ÉTRANGERS AU CANADA: VOS 8 DÉFIS

Avez-vous l’intention de venir au Canada à la session d’automne 2021 ?

Voici 8 défis que vous serez amené à relever en tant que futur étudiant étranger.

woman placing sticky notes on wall
Photo by Leon on Unsplash

Les trois premiers DÉFIS et les DEUX derniers sont extrêmement importants. Au fil de cet article, vous trouverez des astuces qui vous aideront à les surmonter. Commençons par le premier défi.

  1. RETARD DANS LA DÉLIVRANCE DES VISAS

En raison de la covid-19, certains pays ont déjà prévenu leurs ressortissants qui souhaitent poursuivre leurs études au Canada, qu’il y aura un léger retard dans la délivrance des VISAS.

En tant que futur étudiant étranger se trouvant dans cette situation, vous pouvez faire deux choses. D’abord, informez-vous auprès de votre ministère des Affaires Étrangères des délais approximatifs pour avoir vos documents légaux de voyage. Ensuite, prévenez vite votre établissement d’enseignement d’un possible retard quant à votre arrivée au Canada. Voyez-vous une autre stratégie ? Partagez-là nous dans le commentaire. Vous désirez savoir le deuxième défi ?

2. RÉTARD DANS LA DÉLIVRANCE DE CERTIFICAT D’ACCEPTATION DU QUÉBEC (CAQ)

En ce qui concerne la délivrance du CAQ, il y a de quoi s’inquiéter. En effet, on peut lire sur le site du Ministère de l’Immigration, Francisation et Intégration (MIFI) : « Le Ministère est mobilisé afin de limiter les conséquences de la crise sans précédent que nous traversons en ce moment. Les mesures prises au cours des derniers mois afin de répondre à la situation actuelle ont néanmoins une incidence sur les délais de traitement des demandes. »

Dans des circonstances normales, le délai de traitement de la demande du CAQ pour des futurs étudiants étrangers est de 20 jours. Autant vous demander de prendre votre mal en patience. Qu’en est-il du troisième défi?

3. RÉTARD DANS L’OCTROI DE PERMIS D’ÉTUDES

Pour sa part, le Ministère fédéral de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté affiche un message clair sur son site Internet, au sujet de délai de traitement des demandes d’immigration: « En raison des répercussions de la COVID-19, nous ne pouvons pas : traiter les demandes normalement; fournir des délais de traitement précis pour la plupart des demandes; nous traitons les demandes pendant la pandémie ». En qualité de futur étudiant étranger, que devons-nous retenir de ce message ? C’est clair: qu’il est difficile de connaître les délais exacts de production de documents d’immigration, dont le Permis d’études et le Permis de travail.

flag of Canada
Photo by Jason Hafso on Unsplash

En passant, le quatrième défi n’est pas moindre, car il implique plusieurs facteurs colossaux.

4. INSUFFISANCE DES DOSES DES VACCCINS

Selon les propos de Madame Nancy Caron, fonctionnaire au Ministère fédéral de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, rapportés par le Journal Lapresse : « Pour être considérées comme complètement vaccinées, les personnes entrant au Canada devront prouver qu’elles ont reçu les deux vaccins ou une combinaison des vaccins Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca ou une dose de Johnson & Johnson au moins 14 jours avant d’entrer dans le pays ».

Autrement dit, si vous avez reçu une ou plusieurs doses des autres vaccins, tels que Bharat Biotech, Cansino, Gamalaya, Sinopharm, Sinovac et Institut Vector, vous ne serez pas autorisé à entrer au Canada.

C’est très dommage, d’autant plus qu’on sait que le plus grand problème de nombreux pays africains et asiatiques, c’est l’approvisionnement en vaccins autorisés par l’OMS. Et ce n’est pas tout. Le cinquième défi est encore de taille.

5. EFFETS SECONDAIRES

Avez-vous reçu vos deux doses de vaccin prescrits au Canada ? Avez-vous eu des malaises ? Si cela ne s’est pas encore manifesté, voici ce qui risque de vous arriver peu après votre vaccination: douleur, rougeur ou gonflement ressentis au site d’injection, fatigue, maux de tête, frissons, des courbatures et de la fièvre. Ces effets secondaires se manifestent normalement pendant deux à trois jours après avoir reçu un vaccin.

woman in blue button up shirt holding orange fruit
Photo by CDC on Unsplash

Dans une interview accordée à Radio Canada en avril dernier, le Dr Jean-François Betala Belinga, médecin spécialiste en santé publique, abonde dans le même sens. Elle affirme que les personnes qui ont reçu une deuxième dose de vaccin peuvent avoir des effets secondaires plus importants qu’après la première dose. Vous souhaitez connaître ces effets secondaires ? Il s’agit notamment des symptômes neurologiques, des convulsions, des douleurs abdominales soudaines, des douleurs à la poitrine, de l’essoufflement soudain, des douleurs aux membres inférieurs qui apparaissent comme un point à un endroit précis de façon soudaine. Si cela persiste, appelez directement Info Santé au 811 pour avoir des conseils médicaux appropriés. Venons-en maintenant au sixième défi.

6. RISQUE DE QUARANTAINE

Si vous avez reçu les deux doses d’un des vaccins approuvés par le Canada, il y a possibilité d’échapper à une mise en quarantaine.

Toutefois, si vous désirez bénéficier de cette exemption, vous êtes tenu de respecter des mesures précises, à savoir test de dépistage requis avant l’arrivée, plan de quarantaine au cas où vous n’obtiendriez pas l’exemption, test de dépistage à l’arrivée, liste de vérification des exigences. À cet effet, retrouvez tous les détails sur https://voyage.gc.ca/, le site officiel du Gouvernement fédéral du Canada. Abordons à présent le septième défi.

7. CONTRAINTES MATÉRIELLES ET NUMÉRIQUES

Certains établissements d’enseignement ne savent pas s’ils seront à mesure d’accueillir des étudiants internationaux à la session d’automne 2021. Aussi prévoient-ils de dispenser des cours en ligne. Or, cette formule présente plusieurs difficultés pour les étudiants qui sont en dehors du Canada. Ces difficultés sont entre autres manque de matériel informatique adéquat, connexion Internet déficiente, absence de soutien pédagogique individualisé, difficulté d’adaptation au rythme des études du Canada, etc…

Ce qui n’est pas évident. Le dernier défi est indéniablement le plus coriace.

8. PEU DE DISPONIBILITÉ DES VOLS INTERNATIONAUX

Force est de constater que les vols internationaux ne sont pas encore légion.

En cause, certains pays continuent de fermer leur espace aérien aux vols. Conséquence: réduction à portion congrue des déplacements internationaux vers le Canada. Êtes-vous touché par cette situation ? Auquel cas, prévenez sans tarder votre établissement d’enseignement afin de préserver votre projet d’études au Canada.

En résumé, en tant que futur étudiant étranger en partance pour le Canada, les défis auxquels vous aurez à faire face pour la session d’automne 2021 sont nombreux : retard dans la délivrance des VISAS; retard dans la délivrance de CAQ; retard dans la délivrance de Permis d’études; insuffisance des doses exigées de vaccin; effets secondaires des vaccins; risque de mise en quarantaine, contraintes matérielles et informatique; disponibilité moins grande des vols internationaux.

Si jamais un de ces défis vous concernent, prenez sans tarder des précautions afin d’éviter le pire. Si vous désirez bénéficier d’un soutien personnalisé, contactez-nous le plus tôt possible.

Pour ce faire, visitez notre site notre Internet www.etudy.ca. Nous avons déjà aidé plusieurs étudiants étrangers à transformer leur projet d’études en un franc succès.

Bonne chance!