man in academic dress and academic hat

7 INDICES INFAILLIBLES D’UNE FAUSSE BOURSE D’ÉTUDES AU CANADA

Les fraudeurs sont plus que jamais malins quand il s’agit d’arnaquer des personnes qui ont des projets d’études au Canada. Aussi, dans cet article, vous découvrirez les huit indices infaillibles pour détecter la manière dont les escrocs s’y prennent pour arriver à leurs fins, et ce, grâce à un exemple réel. Vous aurez également droit aux conseils pratiques afin de renforcer votre vigilance. En attendant, parlons de l’ampleur des arnaques au Canada en 2020 et de la diversité de leurs formes.

LE CANADA DE PLUS EN PLUS VISÉ PAR LES ARNAQUERS

Selon le Gouvernement du Canada, on a enregistré plus de 71 062 signalements de fraude en 2020, et 42 164 personnes ont été arnaquées. Ce qui représente une perte financière de l’ordre de 14 millions de dollars.

boat beside dock
Photo by Eugene Aikimov on Unsplash

Les fraudes sont de diverses natures, à savoir abonnements piégés, vol d’identité, fraude du faux PDG, fraudes médicales, fraudes des sites de rencontres, hameçonnage, fraude de la situation d’urgence, fraudes liées à l’achat ou à la vente de marchandises, ainsi que fraude de bourses d’études. Malheureusement, les étudiants internationaux n’y échappent.

BOURSES D’ÉTUDES : l’ARNAQUE LA PLUS UTILISÉE CONTRE LES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS

Vous est-il déjà arrivé de recevoir des messages relatifs aux bourses d’études ? Voici un message envoyé à plusieurs étudiants congolais par texto au sujet d’une prétendue bourse d’études au Canada:

BOURSE D’ÉTUDES CANADA 2021, ÉTUDE À L’UNIVERSITÉ DE L’Université de Toronto (CANADA). BOURSE ENTIÈREMENT FINANCÉE GRATUITEMENT. Bénéfice de la bourse 2021 à l’Université de Toronto Université

La bourse couvrira:

  • Frais de scolarité complets
  • Allocation de subsistance
  • Hébergement
  • Établissements médicaux
  • Indemnité de voyage
  • Indemnité de papèterie

APPLIQUEZ ICI

4iom.com/canada/fr.

À première vue, vous aurez l’impression qu’il s’agit d’une vraie bourse d’études. Après analyse, vous réaliserez qu’il s’agit d’une arnaque. Heureusement que chez Etudy, nous avons l’expertise.

HUIT INDICES INFAILLIBLES POUR DÉTECTER UNE FAUSSE BOURSE D’ÉTUDES

Dans les lignes qui suivent, vous découvrirez les huit indices infaillibles pour détecter les fausses bourses d’études au Canada. Vous deviendrez ainsi maître dans l’art de séparer les vraies de fausses bourses d’études.

three women sitting beside table
Photo by Tim Gouw on Unsplash

Premier indice : fautes d’orthographes : reprenons l’exemple de texto ci-dessus. Avez-vous bien remarqué le titre ? « ÉTUDE À L’UNIVERSITÉ DE L’Université de Toronto (CANADA). D’après-vous, qu’est-ce qui cloche ? Bien évidemment, une faute d’orthographe au niveau du mot « Étude ». En fait, si vous connaissez un peu le français, vous saurez que le mot « Étude » s’écrit au pluriel et non au singulier, notamment dans le contexte des études universitaires. De même, la phrase: « Bénéfice de la bourse 2021 à l’Université de Toronto Université ». En tout cas, en français canadien, cela ne se dit pas.

Deuxième indice : promesses farfelues : pour appâter leurs victimes, les fraudeurs présentent une liste des promesses. Dans le cas de texto susmentionné, voici qui était présenté : frais de scolarité complets, allocation de subsistance, hébergement, établissements médicaux, indemnité de voyage, indemnité de papeterie. Vous vous demandez ce qui dérange dans ces promesses ? C’est en effet le manque de détails concernant chacune des promesses avancées: c’est pour quelle session d’étude : Automne, Hiver ou Été ?  Qu’en est-il du montant de financement ? Les arnaqueurs ne vous fourniront aucune des réponses à ces questions, puisqu’ils n’en ont pas.

Troisième indice : utilisation des termes auxquels sont sensibles les étudiants peu fortunés. C’est par exemple, l’adverbe « GRATUITEMENT ». En fait, dans le langage des fraudeurs, on appelle cela « Appât à clic ». GRATUITEMENT ? Vraiment. Eh bien, sachez que rien ne vous coûtera si cher qu’une fausse bourse d’études.

Quatrième indice : caractère urgent du message. Les fraudeurs utilisent les expressions du genre : « APPLIQUEZ ICI », « FAITES-VITE ET CLIQUEZ ICI », « DISPONIBLE POUR 6 HEURES, etc. » dans le but inavoué de prendre possession de vos coordonnées. En fait, ils recherchent nom, prénom, date de naissance, courriel, mot de passe, et surtout coordonnées bancaires. À preuve, quand on clique sur le fameux « APPLIQUEZ ICI » contenu dans le texte envoyé aux congolais, voici le message qui s’ensuivait : « « Félicitations, votre application à la bourse a été complétée avec succès ». C’est invraisemblable, n’est-ce pas ? Pensez-vous vraiment qu’une université aussi prestigieuse que l’Université de Toronto puisse envoyer des demandes d’application à une bourse d’études par le truchement des textos ?

Cinquième indice : absence des conditions à respecter pour recevoir la bourse d’études. Ne vous leurrez pas, si vous appliquez à une bourse d’études au Canada, il y aura toujours des conditions à respecter. À titre d’exemple, obtenir une lettre d’admission d’un établissement d’enseignement DÉSIGNÉ, réussir à avoir le Certificat d’acceptation du Québec (pour les étudiants qui désirent poursuivre leurs études au Québec), le Permis d’Études ainsi que les autres documents d’immigration, dont le passeport et le VISA.

Sixième indice, le nom du site Internet utilisé. Dans le cas de l’exempte précité, texto comportait le lien ci-après : 4iom.com/canada/fr. Il va sans dire que ce lien est inexact et frauduleux pour plusieurs raisons. D’abord, parce qu’il ne comporte aucune mention de l’Université de Toronto, ce qui constitue un premier signal d’alerte. Ensuite, parce que le nom du domaine n’est pas du tout canadien. En effet, le domaine .fr est pour la France, alors que pour Canada, c’est .ca.

Septième indice : absence de caractère bilingue dans le texto qui a été envoyé. Dans le cas du texto en question, les gens auraient dû recevoir un message en français et un autre en anglais. C’est une pratique assez courante de grandes écoles et universités canadiennes.

07 CONSEILS PRATIQUES D’EXPERT SUR LES FAUSSES BOURSES D’ÉTUDES

En plus de ces huit indices infaillibles, voici sept conseils d’experts susceptibles de vous éviter le pire.

woman in teal t-shirt sitting beside woman in suit jacket
Photo by Amy Hirschi on Unsplash
  1. N’appliquez jamais à une prétendue bourse d’études par texto. Le meilleur moyen à privilégier demeure le courriel, et ce, quoi qu’il arrive;
  2. Prenez l’habitude de vous poser des questions sur des messages que vous recevez au sujet de bourses d’études : à qui la bourse est destinée, couvra-t-elle une session ou tout le programme, comment est-ce possible d’y appliquer, pourquoi est-elle offerte, quand est-ce qu’il faut y appliquer. S’il manque une seule réponse à ces questions, ce que c’est une arnaque, et effacez vite le message;
  3. Analysez chaque message reçu à la lumière des indices suivants : comporte-t-il des fautes d’orthographes ? Le site est-il du domaine .ca ? Il y a-t-il de mots comme « GRATUITEMENT, IMMÉDIATEMENT, CLIQUEZ MAINTENANT, FAITES VITE… » ? Les conditions d’application sont-elles claires ou absentes ? Le message est-il à la fois en français et en anglais ? Etc.;
  4. Ayez toujours le réflexe d’aller vérifier vous-même sur les sites officiels des établissements désignés la véracité et la validité des informations reçues;
  5. Ignorez les courriels et textos de personnes inconnues, et supprimez les messages suspects puisqu’ils peuvent contenir des virus;
  6. Demandez toujours conseil à une personne œuvrant au Canada dans le domaine de l’éducation. Chez www.etudy.ca , nous avons développé une expertise en la matière;
  7. Utilisez votre raison et non vos émotions, surtout si c’est trop beau pour être vrai.

Dans le prochain article, vous en saurez davantage sur les catégories de bourses d’études que vous trouverez au Canada, les principales conditions à réunir pour y appliquer ainsi que le lien officiel de toutes les bourses existantes au Canada.

Plus que jamais, soyez prudent

Bonne chance !